Clinique Vétérinaire

Dr Kniasian

Vétérinaire en cas d'urgence 7j/7 à Marseille
39 Boulevard Sakakini - 13004 Marseille

04 91 43 20 00

Les gardes vétérinaires : une solution

Qui n’a pas déjà eu de sentiment de désespoir, quand après avoir rendu de bons et loyaux services à nos amis à quatre pattes pendant 8 heures et qu’on dîne tranquillement avec son conjoint et ses enfants, on entend au bout du fil Mme Chose catastrophée parce que Kiki vient de se casser un ongle !!! « NON ! Trop de sang, ça ne peut pas attendre ; désolée de vous déranger à 21h, Docteur, mais Kiki souffre affreusement...»

Nécessité d’une structure de garde

Le problème des gardes est récurrent dans la profession vétérinaire.
Comme dans tous les secteurs, les mentalités évoluent : désir de meilleures conditions de vie avec du temps libre à consacrer à diverses activités et à sa famille… sans oublier une obligation inhérente au métier : la continuité de soins de qualité, tout en respectant la règle d’obligation de moyens.

Mon idée est donc de créer une clinique vétérinaire assurant uniquement les urgences : la nuit, les week-ends et les jours fériés pour Marseille et les communes avoisinantes.

Il existe à Marseille intra-muros une garde tournante composée d’une trentaine de vétérinaires qui se relaient à tour de rôle.
Cette garde est pour la grande majorité d’une eux une contrainte. En effet ils se retrouvent obligés à travailler en plus de leurs heures d’ouverture habituelles ou de payer quelqu’un pour le faire à leur place.
Cela nécessite en outre une organisation et des discussions bien compliquées pour tenir compte des emplois du temps et des obligations de plus de trente personnes.

Il n’existe actuellement aucune Clinique vétérinaire qui soit ouverte 24 heures sur 24 dans les Bouches-du-Rhône.

C’est pourquoi j’ai décidé de proposer à mes confrères le service d’assurer toute l’année ces gardes à leur place.

Je veux travailler de façon complémentaire avec les cliniques vétérinaires, complémentarité reposant en deux points :

  • Les horaires de travail sont rigoureusement inversés
  • Les soins sont limités à la stricte gestion des situations d’urgence : pas de vaccins, de vente d’aliments ou d’antiparasitaires, des prescriptions médicales limitées, avec la poursuite thérapeutique chez le praticien habituel.

Ceci signifie donc une non concurrence totale vis-à-vis des cliniques traditionnelles qui pourront, par conséquent nous envoyer leur clientèle sereinement.

En retour nous informerons systématiquement les confrères des soins réalisés sur les animaux qu’ils ont l’habitude de suivre, par téléphone, fax ou mail.

Toujours dans la même optique d’un travail dans un climat de confiance, les animaux hospitalisés repartiront le lendemain matin de leur arrivé dans la clinique de garde et seront transférés chez leur vétérinaire traitant, après l’en avoir préalablement informé.

Le problème d’animaux en état trop critique pour supporter un transport ne se présente que très rarement. Ceux-ci resteront à la clinique sous notre surveillance. Là encore le vétérinaire traitant sera tenu informé.

Tous nos confrères qui le désirent pourront nous transférer les propriétaires d’animaux de leur clientèle habituelle : Marseille et banlieue.
Ils n’auront pour cela pas d’obligation de prévenir à l’avance.

Tous les propriétaires amenant leur animal en urgence seront bien évidemment accueillis.

Chaque confrères restera entièrement libre de nous désigner comme assurant ses urgences, que ce soit de façon quotidienne, régulière ou occasionnelle.
Les personnes sans vétérinaires traitant seront orientés vers celui installé le plus près de chez eux.

Les avantages d'une clinique de garde

Les avantages d’une telle structure sont multiples, autant pour les propriétaires d’animaux que pour les vétérinaires praticiens.

On offre à la clientèle un service de qualité par l’existence d’une structure « spécialisée » dans l’urgence, équipée d’un matériel adapté, d’un personnel compétent, présent en permanence, dans un lieu fixe et facile d’accès.
Ceci garantit une grande constance dans la qualité des soins et du service rendu là où, auparavant, ils étaient dirigés chaque soir vers une structure différente.
Il fallait, avec un animal en état médical parfois critique, se renseigner pour savoir quelle était la structure de garde, la trouver, l’y transporter.

On offre aux vétérinaires praticiens la facilité de pouvoir diriger leurs urgences quand ils le souhaitent vers une structure dont ils ont l’assurance qu’elle sera toujours ouverte.
Ils ont de plus certitude que la clinique ne réalisera par de ventes faisant baisser leur chiffre d’affaire, ne récupérera pas leur clientèle, ne présentera aucune forme de concurrence.
Enfin, ils auront un compte-rendu complet et un contact facile leur permettant de mener à bine dans les meilleures conditions les soins entrepris en urgence.